Google+
Accueil > Financer ses travaux
Financer ses travaux d’économie d’énergie

Financer ses travaux d’économie d’énergie

(isolation, fenêtre…)

Cumuler les aides, subventions et prêts bancaires pour financer vos travaux d’économie d’énergie

Le financement des travaux d’économie d’énergie (l’isolation par exemple) est au cœur des politiques publiques. De nombreux dispositifs ont été mis en place au niveau national et local (région, département ou commune) pour aider les ménages à financer des travaux de rénovation. Pour vous aider à identifier ces aides, nous mettons à votre disposition un simulateur. Vous trouverez par ailleurs ci-dessous le détail de tous les dispositifs pour financer vos travaux d’économie d’énergie.

Les aides nationales pour le financement des travaux

L’état a mis en place de nombreux dispositifs incitatifs pour vous aider à financer vos travaux de rénovation énergétique. Ils ne sont pas nécessairement cumulables. Certaines aides et subventions sont par ailleurs délivrées sous condition de ressource (si vous dépassez un niveau de revenu vous ne serez pas éligible).

Crédit d’impôt développement durable (CIDD)

L’un des dispositifs de financement le plus connu est certainement le Crédit d’Impôt Développement Durable (CIDD). Le CIDD permet de diminuer le coût de ses travaux non pas directement sur la facture mais en déduisant une partie du prix des travaux de son impôt sur le revenu.

Eco-PTZ

Moins connu, l’ECO-PTZ est également très intéressant pour financer des travaux de rénovation. Il est cumulable avec le CIDD. Toutes les banques proposent ce type de prêt à taux zéro. Le dossier peut être assez long à monter et requiert que votre installateur complète un certain nombre de documents à remettre à votre banque.

Prêt développement durable

Certaines banques vous proposeront également un prêt développement durable. C’est un prêt à un taux bonifié. Nous vous conseillons de comparer les différents taux. Généralement, ces prêts ne sont accordés que si vous êtes client de la banque (cela peut-être une occasion de changer de banque ;-)

Prime énergie ou Certificat d’Economie d’Energie (CEE)

Pour tous travaux de rénovation vous bénéficierez également de la prime énergie (ou prime de certificat d’économie d’énergie).

Cette prime est versée par tous les fournisseurs d’énergie. N’oubliez pas de comparer car elle varie d’un fournisseur à l’autre. Nous mettons également à votre disposition un comparateur de ces primes. Cette prime est particulièrement intéressante pour les travaux d’isolation.

Attention, certains installateurs (qui ont un partenariat exclusif avec un fournisseur d’énergie) peuvent vous proposer cette prime directement sur leur devis. Ici encore, nous vous conseillons de comparer car certains installateurs ne reversent pas intégralement la prime. Vous avez parfaitement le droit d’accepter les travaux sans la prime énergie et de demander la prime directement à un fournisseur d’énergie (vous éviterez un intermédiaire). Vous pouvez également choisir la prime d’un fournisseur d’énergie tout en conservant votre fournisseur actuel (pas besoin de changer de fournisseur de gaz, d’électricité ou de fioul).

Aide de l’ANAH

Sous condition de ressource, vous disposez également des aides de l’ANAH (Agence National de l’Habitat). Différentes aides existent. Elles sont conditionnées par votre revenu fiscal. Renseignez-vous sur http://www.anah.fr/.

La prime de 1350 € ou 3000 € (dite Prime Hollande)

A ne pas confondre avec la prime des certificats d’économie d’énergie, vous avez la possibilité d’obtenir une prime exceptionnelle de 1350 € ou de 3000 € (en fonction de votre niveau de revenu). Pour bénéficier de ce financement, vous devrez réaliser un bouquet de travaux (au moins 2 travaux de rénovation énergétique) parmi les suivants :

  • travaux d’isolation sur la totalité de la toiture ;
  • travaux d’isolation sur la moitie au moins des murs;
  • travaux d’isolation sur la moitie au moins des parois vitrées;
  • installation d’une chaudière a? condensation, a? micro-coge?ne?ration gaz ou de pompes a? chaleur autres que air/air ;
  • installation de chaudières ou d’équipements de chauffage ou de production d’eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses ;
  • installation d’équipements pour produire de l’eau chaude sanitaire avec une source d’énergie renouvelable. (Panneaux solaires thermiques)

Attention cette aide n’est pas cumulable avec les aides de l’ANAH.

Vous trouverez plus d’information sur le site du ministère.

Les aides locales pour le financement des travaux

Les régions, département ou intercommunalités proposent très souvent des aides incitatives pour réaliser des travaux d’économie d’énergie. Il n’est pas possible de tous les répertorier ici. Nous vous conseillons d’aller sur les sites de votre région, de votre département et de votre intercommunalité pour identifier ces aides.

Mis bout à bout ces aides vous permettront de financer une part non négligeable de vos travaux d’économie d’énergie. Il ne faut pas hésiter à comparer les aides et à faire des recherches sur internet pour s’orienter dans ce mille-feuille administratif.

Comparer les primes énergie

Nous vous souhaitons d’excellents travaux.

Comparer les primes énergie
x L’utilisation du simulateur est optimisé pour les navigateurs Google Chrome et Mozilla Firefox. Si vous rencontrez des problèmes d’affichage, nous vous invitons à préférer l’emploi d’un de ces deux logiciels.