Google+
Accueil > Les actualités > Corporate Variateurs de vitesse : Des temps de retour sur investissement inférieurs à 3 ans grâce aux Certificats d’Economie d’Energie

Variateurs de vitesse : Des temps de retour sur investissement inférieurs à 3 ans grâce aux Certificats d’Economie d’Energie

NR-PRO (www.nr-pro.fr), 1er comparateur indépendant de primes des Certificats d’Economie d’Energie (CEE) a mené des interviews chez quelques fabricants de variateurs électroniques de vitesse (VEV). Celle-ci a révélé qu’encore trop peu entreprises connaissent le dispositif des Certificats d’Economie d’Energie (CEE) pour financer des projets de remplacement de VEV.

Le dispositif des Certificats d’économie d’énergie repose sur une obligation de réalisation d’économies d’énergie imposée par les pouvoirs publics aux vendeurs d’énergie appelés « obligés » dans le but d’encourager les économies d’énergie.

Les CEE sont attribués aux entreprises qui réalisent des travaux éligibles, puis ils sont rachetés par les obligés sous forme de primes souvent appelées éco-primes ou prime éco-énergie.
 
L’installation de variateurs électroniques de vitesse sur les équipements industriels est une source importante d’économies d’énergie. De plus, grâce aux Certificats d’Economie d’Energie (CEE), le temps de retour sur investissement de ce type opération est très souvent inférieur à 3 ans.
Malheureusement, encore trop peu d’entreprises connaissent ce dispositif de financement qui est pourtant extrêmement simple à mettre en oeuvre.
 
Quel est le montant de la prime pour un variateur de vitesse ?
La prime énergie pour l’installation d’un variateur électronique de vitesse est comprise entre 30 et 60% du montant de l’équipement.
 
Comment obtenir cette prime ?
Lorsqu’une entreprise fait poser un variateur électronique de vitesse, elle doit avant la signature du devis contacter les différents fournisseurs d’énergie. Ces derniers lui transmettront une convention stipulant le montant de la prime qu’ils donnent en contrepartie de la rétrocession des CEE de l’opération.
Attention : les primes peuvent varier d’un fournisseur à l’autre. L’entreprise a donc tout intérêt à faire jouer la concurrence. Par ailleurs, il arrive dans certains cas que l’installateur ayant un contrat avec un fournisseur d’énergie, garde une partie de la prime.
 
François AMADEI, fondateur de NR-PRO (www.nr-pro.fr), comparateur indépendant des primes de CEE, validé par le ministère du développement durable déclare: « La mise en place de variateurs de vitesse sur les process industriels devrait être étudiée avec beaucoup d’intérêt par les entreprises à la recherche d’économie d’énergie. Nous voyons passer des projets dont les temps de retour sur investissement sont très courts, pouvant même être inférieurs à 12 mois dans certains cas. »

© nr-pro 2019 Tous droits réservés

x L’utilisation du simulateur est optimisé pour les navigateurs Google Chrome et Mozilla Firefox. Si vous rencontrez des problèmes d’affichage, nous vous invitons à préférer l’emploi d’un de ces deux logiciels.