Google+
Accueil > Les actualités > Corporate NR-PRO publie une étude avec Barrault Recherche sur les variateurs de Vitesse

NR-PRO publie une étude avec Barrault Recherche sur les variateurs de Vitesse

NR-PRO, 1er comparateur des primes des Certificats d’Economie d’Energie (CEE) et le Bureau d’études Barrault Recherche ont étudié l’intérêt économique et énergétique de l’installation de variateurs électroniques de vitesse (VEV) sur les compresseurs d’air comprimé dans l’industrie. Bien que fortement financée par les CEE, cette opération nécessite une étude préalable.  

Les installations de production d’air comprimé représentent en général entre 5 à 10% des besoins électriques des usines. Il s’agit d’un poste de consommation important, qu’il convient d’optimiser. Les voies d’améliorations sont multiples comme le colmatage des fuites ou la valorisation de chaleur et régulation des compresseurs par la mise en place de variateur électronique de vitesse (VEV). Cette dernière opération  est financée par le dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (CEE).

Nombreux sont les industriels qui installent des compresseurs à variation de vitesse, considérant que les économies associées sont systématiques et importantes. En réalité certaines situations (30% des cas environ) peuvent conduire à une absence d’économies voire un surcoût par rapport à un équipement en vitesse fixe.

Prenons l’exemple de compresseurs à vis sèche sollicités à 75% de leur charge nominale : à capacité nominale égale, le compresseur à vitesse variable peut consommer autant voire plus d’électricité que le compresseur à vitesse fixe. Pour un compresseur à vis sèche, ce n’est qu’en-dessous de la charge de 75% que la solution du variateur de vitesse est énergétiquement intéressante.

Avant d’investir sur un variateur de vitesse pour un compresseur,  il est essentiel d’effectuer un état des lieux de la consommation d’air comprimé, afin d’en identifier le profil. Ceci passe impérativement par des mesures de débit en sortie de centrale (pas d’extrapolation théorique à partir de simples mesures électriques sur les compresseurs).

L’audit permettra d’extraire les performances réelles des compresseurs (débit nominal et consommation spécifique en particulier) pour valider les équipements qui méritent d’être conservés et pour proposer des solutions simples de réduction des consommations.

Cette phase d’étude avant investissement est fortement recommandée. Les industriels peuvent se faire accompagner (subvention possible de l’ADEME). Si elle conclut à l’intérêt d’un variateur de vitesse sur le compresseur d’air, l’entreprise pourra bénéficier des Certificats d’Economie d’Energie (CEE) pour en financer une partie. Le financement ainsi obtenu n’est pas négligeable. Afin de s’en rendre compte, NR-PRO a mené une étude sur différents modèles. Le résultat est le suivant :

Pour cette simulation, une prime moyenne de 2,8 €/MWh cumac a été utilisée (1). Un variateur de vitesse peut donc être financé entre 25% et 45% par la prime des certificats d’économie d’énergie (hors coût d’installation).

 Si vous souhaitez comparer les primes que vous pouvez obtenir lors de l’installation d’un variateur de vitesse, vous pouvez utiliser gratuitement le comparateur NR-PRO : www.nr-pro.fr



(1) Prime moyenne basse versée par les obligés au 2e trimestre 2013

 

© nr-pro 2019 Tous droits réservés

x L’utilisation du simulateur est optimisé pour les navigateurs Google Chrome et Mozilla Firefox. Si vous rencontrez des problèmes d’affichage, nous vous invitons à préférer l’emploi d’un de ces deux logiciels.