Google+
Accueil > Les actualités > Corporate NR-PRO publie une étude sur la connaissance des Certificats d'Economies d'Energie dans l'agro-alimentaire

NR-PRO publie une étude sur la connaissance des Certificats d'Economies d'Energie dans l'agro-alimentaire

Le dispositif des Certificats d’Economies d’Energie encore très mal connu par les entreprises de l’agro-alimentaire

Seulement 42% des entreprises du secteur agro-alimentaire connaissent le dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (CEE) 1, qui pourtant leur permet de diminuer de façon significative le cout de leurs travaux d’économie d’énergie.

NR-PRO, 1er comparateur indépendant des offres dans le cadre du dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (www.nr-pro.fr), a mené auprès de 176 responsables maintenance, énergie et HSE / QSE du secteur agro-alimentaire une étude sur leur connaissance du dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (CEE).

Il apparait que seulement 42 % des entreprises interrogées connaissent ce dispositif alors que 53 % d’entre elles l’ignorent totalement et que 5 % en ont vaguement entendu parler.

À noter que certaines entreprises ont bénéficié de primes de la part de fournisseurs d’énergie dans le cadre de travaux d’efficacité énergétique sans même avoir été informées qu’il s’agissait du dispositif des CEE.

L’opération la plus fréquemment mise en œuvre dans le cadre des Certificats d’Economies d’Energie par les entreprises de l’agro-alimentaires est l’installation de variateurs électroniques de vitesse sur moteurs asynchrones (environ 40 % des opérations). Les autres opérations citées sont les compresseurs à vis, la mise en place de récupérateurs de chaleur, les travaux sur les groupes froids ainsi que l’achat de nouveaux moteurs performants.

Certaines entreprises ont également affirmé ne pas utiliser le dispositif des Certificats d’Economies d’Energie le jugeant trop compliqué. En réalité, la lourdeur administrative a été réduite au maximum pour les entreprises puisque le montage des dossiers de CEE est intégralement pris en charge par l’obligé 2 . Les entreprises n’ont qu’à signer une convention en amont des travaux et renvoyer à l’obligé les factures, devis et attestations de fin de travaux signés pour pouvoir bénéficier de la prime qui est loin d’être négligeable (de 5 à 40 % des travaux).

Enfin il est à noter que seule une entreprise sur cinq a mis en concurrence les obligés pour l’obtention de la prime. La plupart d’entre elles sont passées par leur fournisseur d’énergie pensant que l’octroi des primes de Certificats d’Economies d’Energie était conditionné à la signature d’un contrat de fourniture d’énergie. En réalité, tous les fournisseurs d’énergie peuvent être consultés pour subventionner des travaux d’efficacité énergétique, sans obligation pour le maître d’ouvrage de changer de fournisseur.

 

(1) Les Certificats d’Economies d’Energie est le dispositif mis en place par le gouvernement qui vise à diminuer la consommation énergétique en FRANCE

(2) Les obligés sont les fournisseurs et distributeurs d’énergie ayant une obligation de réaliser des quotas de Certificats d’Economies d’Energie et qui, en conséquence, versent des primes aux maîtres d’ouvrage réalisant des opérations d’efficacité énergétique.

 

 

 

© nr-pro 2019 Tous droits réservés

x L’utilisation du simulateur est optimisé pour les navigateurs Google Chrome et Mozilla Firefox. Si vous rencontrez des problèmes d’affichage, nous vous invitons à préférer l’emploi d’un de ces deux logiciels.