Google+
Accueil > Les actualités > Corporate Quand les routes deviennent des sources d’énergie

Quand les routes deviennent des sources d’énergie

Dans quatre pays, quatre projets distincts ont vu le jour, avec le même objectif : faire en sorte que les routes ne servent pas uniquement d’espace où les véhicules circulent. Elles pourraient produire de l’électricité et servir à éclairer une petite ville de quelques milliers d’habitants.

SolaRoad aux Pays-Bas

On ne peut être plus explicite avec la dénomination de ce projet hollandais né grâce à Sten de Wit et son équipe. Son dispositif a été fixé sur une portion de 75 mètres de pistes cyclables, et offre un rendement de 70 kWh par m2 par an. En 2015, les ingénieurs du projet prévoient une rallonge à 100 mètres, et étudient la possibilité d’améliorer le revêtement pour qu’il supporte le poids d’un bus ou d’une voiture.

Solar Roadways aux États-Unis

Dans l’État de l’Idaho plus précisément, Julie et Scott Bradshaw projettent de remplacer l’asphalte du réseau routier par des panneaux solaires d’un genre bien résistant. Avec un budget de deux millions de dollars, ils ont pu réaliser un test dans un parking. Les initiateurs du projet envisagent de doter les panneaux d’un système de chauffage (éviter le verglas et la neige) et d’un afficheur de messages (traçages au sol et alertes) pour mieux sécuriser les conducteurs.

Wattway en France

En collaboration avec l’INES (Institut National de l’Énergie Solaire), Colas a mis en place un mélange à base de galette de silicone et de pierre, qui en est aujourd’hui à sa phase pré-industrielle. Si les analyses se révèlent concluantes, les routes pourraient être revêtues de ce mélange. Elles pourraient alors servir au fonctionnement des feux de signalisation, au rechargement des voitures électriques et à l’éclairage des bâtiments.

Solmove en Allemagne

Solmove est le nom de l’entreprise allemande qui œuvre pour la création des carrés photovoltaïques pouvant servir au revêtement des routes. L’entreprise de Donald Müller-Judex collabore avec l’Institut Fraunhofer pour créer ces feuilles de fibre de verre qui pourraient rendre les routes antidérapantes, moins sonores et absorptives d’oxydes d’azote.

© nr-pro 2019 Tous droits réservés

x L’utilisation du simulateur est optimisé pour les navigateurs Google Chrome et Mozilla Firefox. Si vous rencontrez des problèmes d’affichage, nous vous invitons à préférer l’emploi d’un de ces deux logiciels.