Google+
Accueil > Les actualités > Corporate Le bois de chauffage : une alternative croissante ?

Le bois de chauffage : une alternative croissante ?

Économique, le chauffage au bois reste l’alternative la plus sollicitée par les Français. 26 % d’entre eux y ont recours pour leur cheminée dans la plus pure tradition, mais aussi pour leur poêle à bois, et de plus en plus souvent, pour leur chaudière. Bois-bûche ou granulés, chacun ses préférences.

Malgré ce nouvel engouement, les commerçants n’ont pas encore atteint les résultats qu’ils attendent de ce secteur en expansion. En cause, d’abord, les hivers qui se font plus doux. Vient ensuite la production dite non marchande, qui est très souvent assimilée à une filière illégale.

Les pouvoirs publics s’en mêlent

Grâce à l’utilisation croissante du bois de chauffage, la France arrive à réduire de 15% par an son émission de CO2. Ceci en fait un moyen d’atteindre les objectifs de développement d’énergies renouvelables. Il n’en faut pas plus pour que 6.000 réseaux de chaleur urbains naissent sur l’ensemble du territoire grâce aux municipalités. Des aides à l’installation sont accordées, des appels d’offres sont lancés et des fonds conséquents sont débloqués. Une gestion adéquate est mise en place, dont le reboisement est partie intégrante.

© nr-pro 2019 Tous droits réservés

x L’utilisation du simulateur est optimisé pour les navigateurs Google Chrome et Mozilla Firefox. Si vous rencontrez des problèmes d’affichage, nous vous invitons à préférer l’emploi d’un de ces deux logiciels.